Avez-vous vraiment envie de prendre le risque de faire un mauvais achat ?

Bonjour,

Je viens ici relater quelques mauvaises pratiques dont je suis le témoin involontaire.

Des fraudes à la TVA ou au crédit d’impôt

Je ne sais pas ce que font les contrôleurs des impôts, mais si j’en crois les f̶a̶c̶t̶u̶r̶e̶s̶ horreurs que j’ai vues chez des clients, ils n’ont pas dû contrôler ni former beaucoup des professionnels dans le coin récemment.

La fraude à la TVA y abonde, à côté, parfois, de fraude au crédit d’impôts.

Je viens par exemple de croiser une facture cette semaine dans laquelle l’artisan a facturé une TVA à 10 % sur l’ensemble de la facture, alors que plus de la moitié du montant hors taxes (HT) devrait être assujetti à une TVA à 20 %.

Je ne vous souhaite pas d’avoir un contrôle fiscal, en tant que clients :

1. Vous n’aurez pas de factures dignes de ce nom à présenter ;
2. Vous serez complices d’une fraude à la TVA s’il y a ;
3. Vous serez complices d’une fraude au crédit d’impôts s’il y a.

L’absence de documents importants en cas de dommages

Je ne vous souhaite pas non plus d’avoir des dommages coûteux.

Je remarque bien souvent que vous ne vous faites pas remettre des documents importants (avant chantier).

Je viens de traiter le cas d’une cliente qui a fait intervenir un antenniste sur le bâti de sa maison. La dame n’a pas pensé à lui demander une copie de son attestation de garantie décennale. Le « professionnel » n’a pas pensé à la lui remettre. Étonnant, non ? 😉

L’absence de documents commerciaux obligatoires

Beaucoup d’entre vous l’ignorent, il est important de vous renseigner sur les clauses des contrats et les conditions générales de vente (CGV).

Saviez-vous que la présentation des CGV est une obligation légale dans la vente aux particuliers ?

Que penser d’un « professionnel » qui ne vous les a pas présentées correctement avant votre achat ?

Quelles conclusions tout cela amène-t-il ?

Le problème, dans tout cela, c’est que cela atteste que des vendeurs et prestataires de services se disant des professionnels abusent de votre confiance et que, bien souvent, vous ne vous en apercevez pas.

Pire, vous ne réalisez pas que cela témoigne d’une mauvaise qualité professionnelle globale chez ceux-ci. Cette mauvaise qualité globale peut avoir des conséquences fâcheuses sur vos matériels numériques et plus largement.

Enfin, si un fournisseur n’est pas capable de faire le minimum syndical, croyez-vous qu’il est de bon conseil pour vous ? Pensez-vous qu’il est suffisamment soigneux et avisé pour vous orienter vers les meilleures solutions pour vous sur le moyen et long terme ?

Les défaillances que je viens de citer, parmi d’autres, n’augurent rien de bon dans le champ des supposées compétences et qualités professionnelles de ces vendeurs et intervenants.

Il est possible de les évaluer facilement et rapidement avant votre décision d’achat (en demandant un devis détaillant la TVA par exemple ou quelques documents).

Mieux vaut y prêter attention : c’est vous qui risquez d’en subir les conséquences.


Tout cela vous semble compliqué ?
Vous n’êtes pas sûr d’y penser le moment venu ?
Vous devinez que de bons achats reposent également sur de nombreux autres points encore ?

Faites appel à un professionnel-conseil

Faire appel à un professionnel-conseil même s’il s’agit en apparence d’achats simples, c’est vous éviter bien des ennuis et des déceptions.

Faire appel à un professionnel-conseil, c’est accéder à des compétences que vous ne maîtrisez pas.

Faire appel à un professionnel-conseil, c’est disposer d’une capacité de dialogue et de négociation avec le vendeur ou le prestataire spécialisé avec la compétence qui va bien.

Faire appel à un professionnel-conseil, c’est s’adresser à quelqu’un qui développe une vision globale du marché et qui vous évite de prendre de mauvaises options.

Faire appel à un professionnel-conseil, c’est avoir à vos côtés un professionnel qui vous connait bien et vous apporte des avis personnalisés.

Faire appel à un professionnel-conseil, c’est disposer d’un conseil indépendant au service de vos intérêts que ce soit dans le cadre personnel ou professionnel.

Même si le vendeur de produit ou de services est le meilleur du monde, il vaut mieux le confirmer en prenant appui sur une personne qui dispose des qualités et des aptitudes pour l’évaluer.

Enfin, le professionnel-conseil vous aidera à bien faire les choses en règle, et c’est dans votre intérêt.

Point important : c’est encore mieux si c’est un bon professionnel-conseil qui ne fait pas que du conseil (j’ai connu de très mauvais consultants qui n’avaient de leur métier qu’une vision académique et « littéraire »).

J’ai créé mon activité pour vous conseiller et vous accompagner en tant qu’acheteurs de produits ET de prestations de service.

À votre service,

Marc JESTIN


Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *