Sélectionner une page

Bonjour,

Bilan des 4 disques durs récupérés (qu’on m’a donnés) depuis le début de la semaine :

  • 1 totalement HS ;
  • 1 récent en parfait état qui me permet d’ajouter 1 disque 1 To pour les sauvegardes pour mes clients adorés ;
  • 1 pas mal mais avec quelques premières erreurs => ok pour des tests ou pour des prêts occasionnels pour « dépanner » ;
  • 1 très ancien (IDE) mais sans erreur et peu servi. Il rejoint mon stock de dépannage de vieux ordinateurs ou pour des bricolages et formations.

Le saviez-vous ?

La plupart des disques indiquent leurs états de service grâce au service « SMART » (1) qui est intégré au circuit intégré associé : on peut ainsi par exemple savoir combien de temps ils ont été allumés, combien de ON/OFF ils ont vécu, etc. Il manque pas mal de données qui seraient pertinentes, et tout ceci n’étant pas normalisé, chacun met un peu ce qu’il veut, mais c’est déjà très pratique et informatif.

Il faut compléter ces données par des outils de tests dont le fameux CHKDSK (CHecK DiSK) #Microsoft.

Les fabricants fournissent, pour les plus sérieux d’entre eux, des utilitaires « maison » (gratuits) et il existe des utilitaires assez bien faits sous différents environnements qui complètent utilement ces premiers outils.

À votre service,

Marc JESTIN

(1) SMART : Self-Monitoring, Analysis and Reporting Technology : technologie d’auto-supervision, auto-analyse et auto-reporting.


Articles similaires :