Sélectionner une page

Bonjour,

Vous avez peut-être besoin de migrer votre site WordPress vers un nouveau nom de domaine. Si tel est le cas, voici une marche à suivre simple et qui vous permettra de limiter les dégâts au niveau du référencement naturel de votre site.

Note importante

Afin d’éviter les risques de contenu dupliqué (duplicate content), il faut procéder aux opérations ci-dessous dans l’ordre communiqué et dans la foulée.
En effet, si vous dupliquez votre site et remettez la mise en place des redirections 301, vous risquez de créer une situation de contenu dupliqué nuisible à vos sites.

Sauvegarde préventive

Avant toute chose, nous effectuons une sauvegarde du site actuel et de sa base de données. Nous en avons en principe l’habitude (puisqu’en gestionnaire de site avertis, nous le faisons très régulièrement, comme par exemple avant d’effectuer des mises à jour majeures de WordPress ou de certaines extensions).

À noter que l’extension que nous allons utiliser est également très pratique pour effectuer une sauvegarde…

Création des fichiers de duplication du site WordPress

Nous allons utiliser l’extension WordPress Duplicator (gratuite).

Il suffit d’installer l’extension puis de s’y rendre pour créer un nouveau « package ». Nous suivons les étapes (triviales) et nous téléchargeons les deux fichiers qui serviront ensuite avec l’option « one click download » proposée en fin de session.

Installation de la version dupliquée dans le nouveau domaine

Nous avons créé une base de donnée pour le nouveau site.

Nous téléchargeons les 2 fichiers récupérés dans l’étape précédente à la racine de votre nouveau site WordPress puis nous nous connectons à l’installer.php correspondant au travers de votre navigateur web (à l’adresse https://nouveaudomaine.com/installer.php par exemple).

Nous suivons alors les étapes proposées par l’outil Duplicator (trivial également, sous réserve de disposer du nom de la base de données, de l’identifiant de connexion et de son mot de passe).

Mise en place des redirections permanentes (301)

Afin de ne pas perdre votre référencement naturel et les éventuels liens entrants de notre ancien blog, nous paramétrons les redirections 301 (redirections permanentes) afin d’indiquer les nouvelles adresses où se trouvent les pages qui vont bientôt être supprimées de notre ancien site.

Pour ce faire, nous éditons le fichier .htaccess à la racine de notre ancien site afin qu’il soit composé de ces 3 lignes :

#Options +FollowSymLinks
RewriteEngine on
RewriteRule ^(.*)$ http://www.nouveaudomaine.com/$1 [R=301,L]

« nouveaudomaine.com » est le nouveau nom de domaine de notre « nouveau » site.

Option : indiquer la modification à Google

Nous nous rendons dans notre console de recherche de Google (Google Search Console) : https://search.google.com/search-console/

Nous créons et associons correctement notre nouveau domaine.
Nous passons sur l’ancienne version de la console de recherche Google.
Une fois sur la ligne de notre ancien domaine, nous utilisons la roue crantée puis sélectionnons « changement d’adresse ». Nous suivons alors la procédure proposée par l’outil (triviale).

Vérifications

Voilà, il ne nous reste plus qu’à vérifier que tout fonctionne convenablement dans le nouveau site, et vérifier notamment s’il nous est nécessaire de modifier des liens « écrits dans le dur ».

Tant que nous maîtrisons l’ancien domaine, pas de souci puisque les redirections 301 sont en place… Mais mieux vaut faire au plus vite quoiqu’il en soit pour que l’ensemble de l’infrasctructure soit cohérente et notamment sa partie « visible » des moteurs de recherche ou du public.

Attention également aux supports de communication qui indiquent l’ancienne adresse du site !

Bien à vous,

Marc


Articles similaires :