Google mail Gmail : Quelques notes à propos de la stratégie de Google (spoiler : je relève des fautes lourdes)

Google mail Gmail : Quelques notes à propos de la stratégie de Google (spoiler : je relève des fautes lourdes)

Bonjour,

Lorsque nous utilisons Google mail Gmail comme client de messagerie, nous réalisons rapidement que Google mail Gmail ne travaille pas avec le protocole IMAP. De ce fait, les classements que nous faisons de nos messages sur notre serveur ne se voient pas dans Google mail Gmail, et ceux que nous faisons dans Google mail Gmail ne sont pas répercutés sur notre serveur de messagerie.

Lorsque nous utilisons Google mail Gmail comme client de messagerie, et bien qu’il nous demande les informations de connexion à notre serveur SMTP pour envoyer des messages avec un compte de messagerie, nous réalisons rapidement que Google mail Gmail utilise ses propres serveurs pour envoyer les messages. De ce fait, nous ne retrouvons pas nos messages envoyés dans le dossier des messages envoyés sur notre serveur de messagerie lorsque nous utilisons Google mail Gmail comme client de messagerie, et les messages que nous envoyons par d’autres méthodes avec notre serveur de messagerie n’apparaissent pas dans les éléments envoyés de Google mail Gmail.

Lorsque nous utilisons Google mail Gmail comme client de messagerie, nous réalisons rapidement que Google mail Gmail ne propose pas de fonction pour nous mettre en copie cachée automatique des messages que nous envoyons avec le compte de messagerie. Fonction qui pourrait, entre autres, compenser la lacune précédente…

Mon analyse

L’absence d’une fonctionnalité IMAP lorsque l’on propose un client de messagerie est une faute lourde. C’est une manière de dire : « tu fais tout chez moi ou tu vas te faire voir » de Google, plutôt désinvolte sinon arrogante.

C’est d’autant plus surprenant que Google propose ce mode de fonctionnement IMAP si nous décidons de consulter des messages d’une adresse @gmail.com depuis un autre client de messagerie. (1) Implémentation hasardeuse et incomplète, d’ailleurs. Ne comptez pas trop sur l’IMAP de Gmail pour faire ce qu’un IMAP doit faire en principe.

Cette manière de faire de la part de Google donne à penser très fortement que sa stratégie est de nous « fidéliser par la contrainte ». (*)

C’est étonnant de rater l’examen technique aussi pitoyablement pour un acteur comme Google qui sait produire de bons codes, de bonnes fonctionnalités (quand il veut, par exemple la fonction de fusion des informations de doublons de contacts), et de bonnes « interfaces homme — machine ».

C’est surtout très décevant de la part de Google qui marque le coup deux foix :

  • en fournissant le service IMAP dans le sens qui l’arrange ;
  • en refusant de le fournir dans le sens qui nous arrange, et qui le dérange (manifestement).

Mon conseil

Si nous avons besoin d’un outil simple et facile d’accès pour gérer nos messages, le client de messagerie Gmail est bien fait et facile d’accès. C’est un progrès pour des personnes qui utilisent des clients de messagerie calamiteux comme celui de […] et de […].

Un pas vers un monde meilleur… Mais juste un pas.

Si nous avons besoin d’un client de messagerie digne de ce nom, Google mail Gmail n’est pas le bon outil et il en existe qui font cela très bien, y compris des gratuits à code ouvert…

Certes, nous devrons disposer d’un client différent sur ordinateur et sur téléphone portable. Mais bon, vu que c’est également le cas avec Google mail Gmail car le client Gmail pour téléphone portable est totalement déconnecté de celui pour le Web… Cela ne fait aucune véritable différence.

À votre service,

Marc JESTIN

(1) Nota bene : je ne recommande pas d’utiliser d’adresse de messagerie @gmail.com ni d’autres noms de domaine appartenant à des tiers d’ailleurs. Mieux vaut disposer de notre propre nom de domaine, ce qui ne coûte plus que le prix d’un bon pain de campagne 100 % farine de 100 % blé naturel et bio.

(*) Je remercie bien souvent l’ami qui m’avait soufflé cet oxymore il y a maintenant fort, fort longtemps.


Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *