HTTP = HyperText Transfer Protocol (protocole de transfert Hypertexte) est défini en version 1.1 dans les RFC-7230 (avec une mise à jour dans la RFC-8615), RFC-7231, RFC-7232, RFC-7233, RFC-7234, RFC-7235, RFC-7236 et RFC-7237.

Il s’agit du protocole inventé au départ pour incorporer des informations de forme dans la consultation de serveurs d’information sur Internet, et devenu la référence mondiale pour l’identification (URL = Universal Resource Locator, adresse de localisation d’une « page HTTP ») et la composition et présentation d’une « page Web ».

La plupart des sites modernes sont en réalité construits à partir de langages de programmation qui produisent des pages HTTP qui sont envoyées à un navigateur Internet pour affichage sur l’ordinateur de l’Internaute.

À ces langages s’exécutant sur le « serveur Web », il convient d’ajouter des langages qui s’exécutent sur le « poste client » (JAVA, qui a donné AJAX notamment afin de traiter les interactions de l’Internaute (vérification de l’intégrité d’une donnée lors de la saisie, case cochée, etc.) et de présenter des pages dynamiques et évolutives dans le navigateur sans recharger une nouvelle page à chaque modification (case cochée), etc.).

Bien à vous,

Marc