Linux : comment formater un disque dur en ligne de commande

Linux : comment formater un disque dur en ligne de commande

Bonjour,

Sous Linux, vous pouvez formater un disque dur de différentes manières.

Formatage, création des partitions et montage d’un disque dur

Cet article fait partie d’une série en trois points. En effet, pour utiliser un disque dur, nous devons

  1. le (re) formater (c’est ici !) ;
  2. mettre en place un (ou plusieurs) système(s) de fichiers (cliquez pour ouvrir l’article correspondant) ;
  3. le monter dans notre système de fichiers global (cliquez pour ouvrir l’article correspondant).

Pourquoi formater un disque dur en ligne de commande sous Linux ?

Il peut arriver que nous rencontrions des difficultés avec des outils graphiques permettant d’effectuer des opérations telles que le formatage du disque dur, la création des partitions (systèmes de fichiers organisés), ou le montage du disque dur. La ligne de commande est certes exigeante car elle demande de connaître les commandes et options, elle présente l’avantage d’être plus fiable et d’apporter une plus grande compétence et maîtrise du sujet.

Comment formater un disque dur en ligne de commande sous Linux ?

Tout d’abord, nous devons identifier notre disque dur (qui doit être branché, opérationnel et reconnu). La commande :

sudo ls /dev |grep sd

est utile pour identifier les disques durs SATA ou USB. Attention, il faudra utiliser la commande suivante pour les disques durs NVMe par exemple :

sudo ls /dev |grep nvme

Il nous faut connaître notre machine pour identifier notre disque dur. La commande suivante peut nous aider car elle permet de lister les disques montés ou non et quelques informations complémentaires :

sudo fdisk -l 2>/dev/null | egrep '^/dev'

Nous pouvons également faire appel aux gestionnaires graphiques qui permettent de reconnaître les disques avec leur identifiant et la lettre assignée (sda, sdb… par exemple).

Une fois que nous avons identifié notre disque dur, qui sera ici sda pour l’exemple, nous pouvons travailler.

La commande :

sudo cfdisk /dev/sda

va permettre de formater le disque dur.

Si le disque est déjà formaté, nous voyons la (les) partition(s) existante(s) et nous pouvons la (les) supprimer.

Il suffit alors de choisir de créer une partition de type primaire ou étendue, d’en sélectionner le type (par défaut 83 pour Linux) d’écrire cela sur le disque, puis de quitter l’utilitaire.

Si nous avons formaté une seule partition sur le disque sda, nous devrions alors voir apparaître sda1 dans la réponse à la commande :

sudo ls /dev |grep sd

Voilà, c’est fait !

À votre service,

Marc JESTIN


Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : HoneyWaves par SpiceThemes