Linux : faire une sauvegarde incrémentale avec rsync

Linux : faire une sauvegarde incrémentale avec rsync

Bonjour,

Quand on utilise correctement Linux et la ligne de commande, on apprend (1) à faire les choses simplement et rapidement, sous réserve de maîtriser quelques principes simples.

Pour faire une sauvegarde manuellement sous Linux, il existe une commande de copie de fichiers avec synchronisation : rsync.

Le « r » est là pour préciser que la commande peut être utilisée à distance c’est-à-dire d’une machine vers une autre. On peut tout aussi bien l’utiliser en local sur la même machine.

Voici donc quelques lignes de commande utiles et efficaces :

rsync -rav /media/user1/disk1 /media/user1/disk2/sauvegardedisk1
-r = récursivité = avec les sous répertoires.
-a = archive = en conservant les dates et autres informations du système de fichiers (Linux, précisons au passage qu'il est préférable de ne travailler que sur des partitions Linux, même si ça va de soi).
-v = verbose = mode bavard (pas indispensable).

Si vous effectuez des rsync entre 2 machines distantes, vous pourrez avoir intérêt à ajouter l’option

-z = avec compression

Une fois que vous aurez un peu l’habitude, vous apprécierez et ferez très souvent des sauvegardes puisque cela va très très vite.

Vous pourrez alors rediriger les sorties vers un fichier. Je vous recommande de séparer les sorties habituelles des sorties erreurs comme suit par exemple :

rsync -rav /media/user1/disk1 /media/user1/disk2/sauvegardedisk1 1>rsyncdisk1 2>rsyncdisk1-erreurs

À votre service,

Marc JESTIN

(1) On apprend ou réapprend pour celles et ceux qui sont jeunes depuis plus longtemps comme moi et qui ont fait leurs premiers pas informatiques dans ce mode là = celui de la ligne de commande.


Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : HoneyWaves par SpiceThemes