Sélectionner une page

La manière la plus simple d’installer une application dans Linux Mint est de l’installer à partir de la logithèque qui est la bibliothèque d’applications Linux Mint. C’est également, en principe, un gage de qualité et de stabilité plutôt que toute autre méthode.

Les applications peuvent également être installées :

  • via des PPA (dépôts) ;
  • avec des fichiers .deb ;
  • avec des snaps ;
  • avec des flatpaks ;
  • Applications portables AppImage ;
  • en les compilant directement.

Je vous propose quelques notes, définitions, informations et commentaires sur chacun. Il vous appartient de sélectionner le meilleur format en fonction des solutions disponibles, de vos besoins, de votre contexte, de vos sensibilités personnelles et de vos capacités.

Quelques exemples de situations concrètes

Une méthode pratique pour disposer de la toute dernière version de Libre Office est de passer par le dépôt PPA qui va bien. Cela dit, on vous dira qu’il faut éviter d’installer des applications indépendamment des dépôts officiels de la distribution, car cela présente des risques d’instabilité. Prendrez-vous le risque de vous écarter de la voie proposée par Linux Mint ? (spoiler : moi oui)

Linux Mint n’aime pas trop les snaps. C’est la raison pour laquelle, vue la stratégie adoptée par Chromium, sa version basée sur Ubuntu ne propose plus Chromium. Il est donc recommandé de passer par une astuce permettant d’installer le package Chromium pour Debian. J’en parle dans Linux Mint : comment installer Chromium (sur la version 20)).

Les applications Cryptomator et Molotov.tv sont proposées au format AppImage uniquement.

Le format Flatpak

Le but de flatpak est de proposer un format qui fonctionne sur toutes les plates-formes Linux, qui ont pourtant leur propre approche de gestion. Il facilite le travail des développeurs.

Le format Flatpak évite de se soucier des dépendances : tout est dedans. Un inconvénient est donc l’espace occupé et le risque d’installer plusieurs fois les mêmes choses.

On peut trouver des conseils d’installation et d’utilisation, ainsi qu’une bibliothèque d’applications au format Flatpak sur le Flathub.

Le format Snap

Le besoin de proposer des formats standards universels indépendamment de la distribution Linux s’est fait sentir assez rapidement. Canonical (éditeur de Ubuntu) a créé les Snaps pour répondre à ce challenge.

Le format AppImage

AppImage est un autre format d’application universel qui ne nécessite aucune installation de l’application. On appelle cela une « application portable ».

Il suffit de télécharger le fichier nomdapplication.appimage, de le rendre exécutable, et c’est parti !


Articles similaires :