P2PDMA : Peer to Peer Direct Memory Access : La copie directe de disque à disque via le bus PCI express

P2PDMA : Peer to Peer Direct Memory Access : La copie directe de disque à disque via le bus PCI express

Le P2PDMA est une technologie de copie directe entre 2 unités de stockage via un bus (= un support leur permettant de communiquer l’un avec l’autre comme avec d’autres unités connectées sur ce bus).

P2PDMA est un acronyme formé par 2 acronymes : P2P Peer to (2) Peer, littéralement « de pair à pair », ce qui signifie ici que les unités communiquent sans avoir besoin de transiter via le contrôleur ou chef d’orchestre de l’ordinateur. DMA Direct Memory Access, accès direct à la mémoire est un procédé d’accès au contenu d’une unité de stockage, de mêeme, directement sans passer par un intermédiaire ou chef d’orchestre central.

Le bus PCI (Peripheral Component Interconnect, interconnexion de composants périphériques) qui est beaucoup utilisé dans les ordinateurs notamment par exemple pour connecter les cartes graphiques haute performance permet de faire communiquer des périphériques entre eux directement sans avoir besoin de passer par le processeur et sa mémoire vive.

Les disques durs type NVMe (Non Volatile Memory express, mémoire non volatile rapide) se généralisent dans les ordinateurs. Il est normal qu’on recherche la performance et donc à exploiter des capacités existantes ou en développement dans le bus permettant de les connecter afin d’accélérer les copies de données.

Le principe du P2PDMA est de faire communiquer deux unités de stockage l’une avec l’autre directement en utilisant les ressources mises à disposition par le bus PCIe (mémoire, gestion des communications, poste de contrôle et d’aiguillage…). Bien entendu, c’est loin d’être aussi simple que cela en a l’air, et cela pose des tas de problèmes de sécurité, mais avec le développement des disques haute performance à interface PCIe (M2 / NVME), la technologie se développe rapidement.

À votre service,

Marc JESTIN


Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *