Clef USB : analyse et réparation d'une clef USB avec Windows et conseils pour la sauvegarde de vos données importantes

Discussions ouvertes à tous sur tous sujets liés au numérique.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
happynumeric
Happy* utilisateur initié
Messages : 18
Inscription : 05 avr. 2019 11:54

10 juil. 2019 14:27

Bonjour,

Il arrive que nous ayons quelques petits soucis avec des clefs USB un peu anciennes ou qui ont été beaucoup branchées débranchées et sollicitées.

Pour analyser et tenter de réparer une clef USB, vous pouvez utiliser l'utilitaire Windows de base.
Je vous recommande d'utiliser la version ligne de commande plutôt que l'application proposée de le gestionnaire de fichiers.

Pour ouvrir une fenêtre terminal, cliquez sur démarrer puis tapez directement cmd puis ENTRÉE.
La commande à utiliser est chkdsk (Check Disk) avec l'option /F (corrige les erreurs sur le disque, quand c'est possible) en précisant la lettre correspondant au lecteur USB que vous souhaitez tester et réparer.

Cela dit, l'un comme l'autre des utilitaires fournis en standard par Microsoft sont assez médiocre et proposent ou prennent des options loufoques voire bloquantes.
Il vous faudra donc avoir quelques compétences et savoir exploiter quelques trucs et astuces pour faire mieux que ce qu'il propose par défaut et notamment
Mon conseil : faîtes une copie et sauvegarde de tout ce que vous pouvez manuellement AVANT de faire appel à ce type d'utilitaire
Il convient de n'être pas innocents et d'avoir conscience que TOUS LES SUPPORTS de données sont vulnérables et ne sont jamais infaillibles.
Il faut donc prendre toutes vos précautions en amont pour éviter des drames.
Mon conseil : Testez et retestez systématiquement vos clefs USB :
1. pour vérifier qu'elles ont bien la capacité que vous pensez.
2. pour vous assurer qu'elles n'ont pas de zone défectueuse et, si tel est le cas, pour que ces zones soient marquées pour ne pas être utilisées.
Soyez très structurés dans la manière de gérer vos fichiers et données de manière à vous faciliter la vie ensuite : les données stratégiques et critiques devraient être placées des des espaces spécifiques.
Ne vous reposez pas sur un seul et unique support pour réaliser des sauvegardes importantes.
Et bien entendu, nous serons loin de ces histoires relayées par des appels à l'aide sur les réseaux sociaux ou par voie de presse pour des personnes qui n'avaient qu'une seule et unique copie d'un dossier important en cours de rédaction !!!
En principe, quand c'est important, on applique des règles de
1. Sauvegarde en cours de travail (pour prévenir un plantage de l'ordinateur et de perdre une demi journée de travail par exemple) ;
2. Sauvegarde (au moins) quotidienne sur un support déconnecté le reste du temps (notamment pour prévenir d'un risque de ransomware ou autres) ;
3. Qu'on dédouble en général pour le cas où on aurait un support défectueux ;
4. Plus des sauvegardes périodiques régulières et incrémentales ou différentielles.

Lorsque c'est possible, pour les travaux importants, on conserve une sauvegarde du travail dans son état à un instant donné.
Exemple :
  • mon document de travail est MaThèse
  • J'en fais des copies que je nomme par exemple MaThèse-Date-Heure : MaThèse-20190710-1230 ; MaThèse-20190710-1700, etc.
    dans mon dossier de travail ou un sous-dossiers.
  • Je fais des copies ou sauvegardes sur un ou deux (ou plus) autre(s) support(s).
  • etc.
Bien à vous,

Marc
Besoin de conseils et services en technologies numériques ?
Contactez-moi : Marc, Happy* Numeric, 06 13 03 17 96
Contact : https://happynumeric.fr/me-contacter
Répondre