Linux : ne faîtes pas confiance aux données SMART et auto-tests des disques durs

Nous rassemblons ici quelques happy* conseils et bonnes pratiques.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
happynumeric
Happy* utilisateur initié
Messages : 18
Inscription : 05 avr. 2019 11:54

25 août 2019 12:06

Bonjour,

À de nombreuses reprises lorsque je repasse sur un disque dur un peu ancien, je suis déçu des auto diagnostics proposés par les outils de base.
Ils sont, à mon avis, faux, sinon trompeurs.

Je viens d'en faire encore l'expérience en déclarant benoîtement à une cliente qu'on allait pouvoir conserver son vieux disque dur HDD classique (et oui, vu que les indicateurs système, SMART et auto-tests, étaient tous ok !).
Sauf que...
Sauf qu'après plusieurs reprises de tests de copie de volumes de données à peine à 15 % des capacités du disque dur fraîchement formaté et partitionné, j'ai dû à nouveau en passer par un test long du disque, façon secteur par secteur, pour constater qu'il y avait de belles zones de secteurs défectueux, et des instabilités de comportement annonciatrices de catastrophes toutes proches !

Il existe des outils et procédures pour tester vos disques durs et autres supports et pour vous protéger des conséquences de défauts sur vos unités de sauvegarde de données.
Un test bien fait est réalisé nécessairement plusieurs fois.
Pourquoi ? Parce-que 3 tests aux résultats qui diffèrent, c'est le signe d'instabilités au minimum gênantes en elles-mêmes, souvent annonciatrices d'un support prêt à vous poser de gros tracas.

Certes, c'est très (très très très) long et fastidieux, mais s'en passer peut coûter plus cher que de prendre ses précautions.

Un prestataire comme moi je vous facturera pas le temps de test, bien évidemment : Il comptabilisera le temps mobilisé pour effectuer ce test, le coût intégrant ses investissements matériels pour pouvoir effectuer ces tests, le développement et maintien de compétences, etc.

Si vous ne voulez pas en passer par là, prévoyez un budget pour renouveler régulièrement vos unités de stockage.
Mon conseil : N'oubliez pas :
Aucun support n'est sûr à 100 %.
Sauvegardez, dupliquez, protégez.
Bien à vous,

Marc
Besoin de conseils et services en technologies numériques ?
Contactez-moi : Marc, Happy* Numeric, 06 13 03 17 96
Contact : https://happynumeric.fr/me-contacter
Répondre